New York en 2 min 30 !

POSTED BY   Kuba
20 juillet 2017

Après une semaine de galères, on a enfin trouvé un réseau assez stable et puissant pour pouvoir mettre en ligne le petit résumé de notre séjour à New York ! On vous avoue que cette destination ne faisait pas partie de notre itinéraire initial mais nous n’avons pas hésité très longtemps lorsque la possibilité de s’y arrêter pour quelques jours s’est présentée. Pourquoi New York et pas une autre ville ? Après tout, c’est vrai que le dépaysement paraît plutôt limité et nous aurions pu trouver une destination un peu plus originale… Mais l’envie de sentir l’énergie dégagée par cette ville, d’essayer de comprendre pourquoi elle fascine autant de monde, et l’envie de poser nos pieds sur l’épicentre artistique du monde, nous a finalement poussé à y aller. Et oui, si les grattes ciels de New York et sa bourse sont le symbole du grand méchant capitalisme, il ne faut pas oublier que c’est dans cette ville qu’ont aussi émergé beaucoup de nouvelles formes d’arts et de genres musicaux. Entre la Disco du début des années 70, le Hip-hop quelques années plus tard ou encore la naissance du Street Art avec ses artistes recouvrant la ville des tags et les les métros de graffiti, New-York a été le berceau des cultures urbaines émergentes.

Résultat de notre séjour ? Un passage plutôt éclair dans une ville immense où l’on se sent constamment happé par une nouvelle découverte culinaire, la dernière exposition d’art, la visite de tel ou tel quartier. Au lieu de vous lister tout cela ; informations accessibles par vous même en cherchant sur Google ; on a préféré partager nos quelques impressions sur la ville :

 

Jungle urbaine & ses havres de paix

On a été impressionnés par la capacité des New Yorkais à aménager des espaces pour pouvoir s’adonner a leurs passions : skate park sous un pont, jardin sur un toit ou barbecue dans des allées cachées. Avec un peu d’observation, on se rend compte que cette jungle urbaine contient des petits havres de paix un peu partout.

 

Lumière sur…

Si New York est surnommée « la ville qui ne dort jamais », c’est sûrement à cause de la lumière qui y règne à toute heure de la nuit. On a été un peu « choqués » par le nombre de bureaux qui restent éclairés toute la nuit, conscience écologique évidemment au summum…

 

« Le client est roi »

Le service client est impeccable, que ce soit au restaurant, au bar ou dans un magasin. Cela s’explique par leur politique des tips (pourboires) qui oblige le client à laisser un pourboire important. Du coup, le client est traité comme un roi, ce qui change de la France où l’on se fait traiter de chieur par les serveurs quand on demande de ne pas mettre d’olives sur sa pizza.

 

Liberté & Diversité

Deux mots qui pourraient être la devise de New York. On y trouve en effet tout type de personnes qui parviennent à coexister ensemble sans soucis. Les gens laissent les autres vivre leurs vies. Personne n’est regardé, personne n’est jugé. En termes de quartiers, par contre, c’est un peu différent et les origines ethniques sont plus concentrées : les asiatiques de China Town, les latinos du Harlem Hispanique, les afro-americains de Harlem et du Bronx…

 

Sens éveillés

Cette ville stimule tous vos sens. Les sirènes des voitures de police brusquent vos oreilles. Les lumières des énormes panneaux publicitaires et la couleur jaune des taxis agressent vos yeux. Les odeurs des Hot Dogs pénètrent votre nez. Bref, votre cerveau ne dort jamais.

 

Nourriture

On vous en parlait dans notre article sur la nourriture new-yorkaise, mais le rapport des américains à la nourriture est assez particulier. Les portions sont géantes, les boissons trop sucrées, les gens mangent à n’importe quelle heure et dévorent le tout trop rapidement. Pépite du séjour, le slogan d’une chaine de fast-food :  « Exercise? I thought you said extra fries !’ …

Kuba

You may also like

La Bolivie en images !
22 juin 2018
Pays en vidéos
Impressions : l’authentique Birmanie !
19 juin 2018
Impressions