New York City Food Tour

POSTED BY   Kuba
8 juillet 2017

Si l’on vous dit ‘nourriture aux Etats-Unis’, vous répondrez surement fastfoods, burgers et greasy fries. Oui, vous trouverez à toute heure une enseigne qui vous servira un énorme burger et ses frites luisantes. Oui, leurs portions font le double des nôtres et certaines boissons sont imbuvables à cause de la tonne de sucre qu’elles contiennent. Et oui, les américains mangent à toute heure de la journée et surtout ne prennent pas le temps pour bien le faire.

Cependant, il existe également un autre aspect de leurs habitudes alimentaires, qui est, pour le coup, bien plus positif et intéressant : le métissage que l’on peut trouver dans nos assiettes. La diversité des origines des populations qui composent aujourd’hui les Etats-Unis a fortement influencé sa cuisine. Terre d’immigration depuis la moitié du XIX siècle, les Etats-Unis n’ont pas seulement accueilli les migrants mais aussi leurs casseroles et leurs plats les plus chéris. Des nouilles chinoises aux tacos mexicains en passant par la pizza italienne et le sandwich casher, voici notre tour du monde culinaire lors de notre passage dans la ville de New York !

 

Katz’s Delicatessen – Lower East Side

Katz_Delicatessen

Sélectionné comme meilleur Delicatessen (épicerie fine / restaurant traiteur) de New York par le Zagat- équivalent du guide Michelin pour les Etats-Unis- Katz’s est une vraie institution new-yorkaise. En vogue depuis 129 ans pour être exact, ce restaurant ouvert par une famille d’immigrés sert de la cuisine juive nord-américaine dans le Lower East Side. Figurant dans de nombreux films tournés à New York, le lieu a été visité par beaucoup de célébrités dont les photos sont fièrement affichées sur les murs du restaurant. Si le menu est long, les new-yorkais s’y pressent pour manger le fameux sandwich au pastrami (Katz’s Pastrami Hot Sandwich) ou celui au corned-beef, accompagnés de pickles (cornichons marinés) et sa moutarde maison. Niveau prix, ce n’est pas donné. Il faut compter environ 22$ pour un sandwich mais sa taille est si impressionnante et la viande si tendre qu’on en oublie rapidement le prix !

 

BaoHaus – Lower East Side

Baohaus

Le BaoHaus est le restaurant d’Eddie Huang, voyageur culinaire et chef américain devenu célèbre grâce à son émission Fresh of the Boat diffusée par Vice (rebaptisée Huang’s World par la suite). Fidèle à ses origines taïwanaises, Eddie y sert des Gua Bao, snacks composés d’un morceau de viande (poitrine de porc / poulet frit) ou de tofu (pour l’option végétarienne) insérés dans des petits pains vapeurs. Les prix ne sont pas donnés (4$ en moyenne par Bao) alors qu’on trouve dans Chinatown des Gua Bao deux fois moins chers mais la qualité, le gout et le choix sont incomparables. Au niveau de la qualité, les pains vapeurs d’Eddie sont cuits dans des feuilles de lotus et sa viande reflète parfaitement l’esprit street du restaurant : le chef rajoute du Cherry Coke dans sa marinade… Le Bao à ne pas louper est le Chairman Bao dont le nom est un clin d’oeil historique à Mao dont le plat préféré était justement le flanc de porc cuisiné façon Hunan. En plus d’être un bon restaurant, le BaoHaus a également une portée symbolique pour beaucoup de Chinese-Americans car Eddie Huang incarne un peu cette nouvelle génération d’immigrés asiatiques tiraillés entre les traditions de leurs ancêtres et la modernité américaine. Il décrit d’ailleurs ce malaise dans son autobiographie « Fresh of the Boat » qui pointe du doigt un racisme anti-chinois réel mais dont on parle peu.

 

Roberta’s – East Williamsburg

Roberta

Nous avons voulu essayer cette célèbre Pizzeria de Brooklyn dont l’espace extérieur attire les jeunes artistes du quartier. Elue unes des 15 meilleures pizzerias des USA en 2014 par le USA Today et le Daily Meal et connue pour servir des stars comme Jay-Z ou Beyonce, le restaurant propose des pizzas bien différentes de celles que l’on peut trouver dans les vitrines des petits corners et qui sont vendues a 0,99$ la part. En effet, leurs pizzas ne brillent pas a cause de l’excès d’huile et de gras, elles sont cuites au four à bois et les ingrédients proviennent directement des potagers situés sur l’un des rooftops. Personnellement, nous avons opté pour la Speckenwolf (mozzarella, speck, crème fraiche, origan, oignon, poivre noir) à 17$. Verdict ? Une bonne pizza dont le prix s’explique plus par le cadre du lieu ou l’on peut la déguster que par sa saveur.

 
Los Tacos n.1 – Chelsea Market

LosTacos
 

Impossible de passer par New York sans déguster des tacos ou des quesadillas, petits en-cas mexicains qui se composent d’une tortilla (crêpe) repliée sur un savoureux mélange de légumes et de viande.Belle revanche des trois amis fondateurs originaires de Mexico, Tijuana & Brawley qui déploraient l’absence de vrais Tacos Mexicains sur la cote Est et qui cartonnent aujourd’hui en proposant des tacos semblables à ceux que l’on pourrait trouver au Mexique. Situé dans le Chelsea Market, le restaurant propose un choix varié de tacos et quesadillas et de garnitures que l’on peut agrémenter de sauces et de jus de citron (éviter la sauce épicée pour les estomacs sensibles) et que l’on déguste au comptoir. Notée 4,7/5 par Zagat, l’enseigne nous a pas déçu ! Toutes les viandes étaient délicieuses. Niveau prix, il faut compter environ 4$ par tacos/quesadillas mais c’est vraiment un bonheur en bouche !

 
Vanessa’s Dumplings – Chinatown

Vanessas_Dumplings

Vanessa’s Dumplings est une petite enseigne chinoise avec 3 restaurants à New York (un dans le Lower East Side, un dans Chinatown et un à Williamsburg). On peut y déguster des spécialités chinoises comme les boiled ou fried dumplings (raviolis bouillis ou frits), des nouilles, des soupes ou encore des bāo zi (petits pains farcis à la viande ou aux légumes et cuits à la vapeur). Si les raviolis ont fait débat, les sandwichs au sésame fourrés au kimchi (chou-chinois épicé et lacto-fermenté) ont fait l’unanimité. Autre aspect très positif : les prix sont tout simplement imbattables ! Comptez 1,5$ pour 4 raviolis frits ou un bāo zi; 3$ pour 8 raviolis bouillis. En bref, un bon rapport qualité/prix.

 
Gotham Poké – Gansevoort Market

Gotham_Poke

Ce marché type food-court regorge de stands de street food dans une ambiance new-yorkaise plus atypique et moins fréquentée des touristes que son voisin, le Chelsea Market. Plusieurs plats du monde sont proposés allant des cornets de poulet frits aux ceviche de poissons. On a choisi le stand hawaïen Gotham Poké qui propose le fameux Poké Bowl, phénomène à la mode new-yorkaise ces dernières années. Celui-ci consiste à regrouper un ensemble d’ingrédients  (viande ou poisson, céréale, légumes) pour former un repas complet et équilibré. Si vous êtes déjà un mordu de buddha bowl, vous aimerez à 100% le Poké Bowl, notamment celui au thon mariné à la sauce soja et graines de sésame, mangue, chou kale et edamame. N’oubliez pas leurs chips croustillantes au mais. Un repas sain et complet pour la somme modeste de 10 $, à tester absolument !

 
Shake Shack – Fulton Street

Shake_Shack

Shake Shack est une chaine de type fast-casual qui a été créé en 2004 et dont les burgers ont, en un peu plus de 10 ans, envahi New York. Distinguons bien ici le fast-casual du fast-food. Si a priori les deux types de restaurants vendent de la nourriture rapide, les restaurants fast-casual servent de la nourriture plus saine, de meilleure qualité et dont les gouts sont plus recherchés. Le concept a été inventé dans les années 1990 mais n’a connu son essor que dans la dernière décennie avec l’arrivée de la healthy food et une prise de conscience des impacts nutritionnel s de la malbouffe. Nous avons donc décidé de tester ! Résultat ? Des menus qui affichent les apports caloriques, une viande “sans antibiotique” et des hamburgers bien meilleurs. La différence entre un Shake Shack et un MacDo est claire et nette (à noter cependant que le MacDonalds Americain est vraiment en bas de l’échelle).

Kuba

You may also like

Les plats typiques du Costa Rica !
31 août 2017
Cuisine
Les plats typiques du Nicaragua 2/2
8 août 2017
Cuisine